Dans le domaine de la construction de maisons, nous rencontrons souvent un problème récurrent et inquiétant : les fissures. Elles peuvent survenir dans n’importe quelle habitation, même une maison neuve. En tant qu’experts en bâtiment, nous comprenons combien il peut être déconcertant de voir des fissures apparaître sur les murs, la façade ou les fondations de votre maison. Par conséquent, il est essentiel de comprendre les causes communes des fissures et comment y remédier.

Ce qu'il faut retenir :

  • Les fissures peuvent apparaître dans n'importe quelle habitation, même une maison neuve, et il est essentiel de comprendre leurs causes communes et comment y remédier.
  • Les causes possibles des fissures dans une maison neuve incluent le mouvement du sol, en particulier sur des sols argileux ou sableux, ainsi que la qualité des travaux de construction, tels qu'un enduit de mauvaise qualité ou des fondations mal construites.
  • Les fissures peuvent être classées en deux catégories principales : les fissures structurelles, qui affectent l'intégrité structurelle de la maison, et les fissures superficielles, qui n'affectent que l'apparence de la maison.
  • La réparation des fissures dépend de leur cause et de leur type, allant du rebouchage avec un enduit approprié à l'appel à un professionnel pour une réparation plus complexe.
  • En cas de défaut de construction, la garantie décennale peut couvrir les fissures et autres dommages pendant 10 ans après la réception des travaux.

Les causes possibles des fissures dans une maison neuve

Lorsque nous parlons de maison neuve, nous faisons surtout référence à une habitation dont la réception des travaux a été faite il y a moins de 10 ans. Les fissures dans une maison neuve peuvent être attribuées à divers facteurs. Il est important de les identifier pour mieux les prévenir.

Une cause fréquente des fissures est le mouvement du sol. Le sol sur lequel une maison est construite peut bouger pour diverses raisons, allant des cataclysmes naturels comme les tremblements de terre à des causes plus courantes comme l’érosion du sol due aux infiltrations d’eau. Les sols argileux ou sableux sont particulièrement vulnérables à ces mouvements. Ces derniers peuvent entraîner des fissures dans les fondations de la maison, qui se propagent aux murs et à la façade.

Une autre cause des fissures est liée à la qualité des travaux de construction. Par exemple, un enduit de mauvaise qualité peut se fissurer avec le temps. Des fondations mal construites ou insuffisamment profondes peuvent causer des fissures.

Les différents types de fissures

Toutes les fissures ne sont pas les mêmes. En tant qu’experts en bâtiment, nous classifions généralement les fissures en deux catégories principales : les fissures structurelles et les fissures superficielles.

Les fissures structurelles sont des fissures qui affectent l’intégrité structurelle de la maison. Elles sont généralement larges, profondes et traversent les murs de part en part. Ces types de fissures nécessitent une attention immédiate car elles peuvent compromettre la sécurité de l’habitation.

D’un autre côté, les fissures superficielles sont des fissures qui affectent uniquement l’apparence de la maison et non sa structure. Elles sont généralement fines et ne traversent pas le mur de part en part. Bien qu’elles soient moins graves que les fissures structurelles, elles peuvent devenir des problèmes esthétiques si elles ne sont pas réparées.

La réparation des fissures

La première étape pour réparer une fissure est de déterminer sa cause et son type. Une fois cela fait, nous pouvons décider de la meilleure façon de la réparer. Parfois, il peut suffire de reboucher la fissure avec un enduit approprié. Dans d’autres cas, il peut être nécessaire de faire appel à un professionnel pour effectuer une réparation plus complexe.

Dans le cas où les fissures sont dues à un défaut de construction, vous pouvez faire appel à votre garantie décennale. C’est une garantie obligatoire en France qui couvre les dommages qui compromettent la solidité de l’ouvrage ou le rendent impropre à sa destination pendant 10 ans après la réception des travaux. Vous devez envoyer une lettre de déclaration de sinistre à votre assureur pour faire jouer cette garantie.