Vous envisagez réaliser des semis ou une plantation ? Vous recherchez un moyen pour tasser la terre une fois l’opération terminée ? Cela se fait le plus souvent à l’aide d’un rouleau. Sachez cependant qu’il existe de nombreuses autres alternatives pour lesquelles vous pouvez opter et obtenir un résultat de qualité. Au nombre de ces dernières se distinguent le râteau, la planche et le baril. Voici toutes les méthodes d’aplanissement du sol sans rouleau qui s’offrent à vous.

Utiliser un râteau pour tasser la terre

L’une des astuces pour lesquelles vous pouvez opter pour aplanir votre pelouse bosselée sans recourir à un rouleau à gazon consiste à vous servir d’un râteau. En effet, cet outil peut tout à fait vous aider à travailler la terre et à obtenir le résultat que vous souhaitez. C’est d’ailleurs un incontournable des travaux de jardinage.

Il existe de nombreuses variétés sur le marché. Préférez le modèle électrique. À la fois facile à utiliser et à transporter, il ne manquera pas de vous faciliter la tâche. Commencez par aérer la pelouse. Cela réduit considérablement la compaction du sol. Saisissez ensuite votre râteau électrique et passez-le sur la surface de terre que vous souhaitez aplanir.

Ce faisant, vous briserez les carottes de terre qui sont remontées. N’oubliez toutefois pas de ratisser avant de semer vos graines de gazon. Le râteau peut avoir déposé du chaume à la surface. Enfin, utilisez un râteau à feuilles pour faire pénétrer les graines dans le sol.

Opter pour une planche

Pour tasser la terre sans rouleau, vous pouvez également opter pour une planche. Cette solution présente l’avantage d’être moins onéreuse. En réalité, le matériel peut s’obtenir n’importe où à un prix dérisoire. Il se pourrait même que vous n’ayez pas à débourser le moindre sou si vous avez un contreplaqué qui traîne quelque part dans votre maison. Voici comment vous devez vous y prendre.

Premièrement, il faudra placer la planche ou le contreplaqué sur votre pelouse. Pour un résultat optimal, il est essentiel que cela fasse 4 voire 8 pieds. Deuxièmement, vous devez y exercer une forte pression. Sachez que vous pouvez tout à fait marcher dessus. Le poids de votre corps devrait enfoncer solidement le gazon dans le sol. Si vous en avez la possibilité, invitez un ami pour le faire avec vous. Cela permettra d’obtenir un rendu uniforme.

Recourir à une traînée de nivellement

L’autre alternative qui s’offre à vous pour aplanir le sol de votre jardin consiste à recourir à une traînée de nivellement. Bien que cet équipement soit plus utilisé sur les grands chantiers, vous pouvez aussi vous en servir. Il pourrait même vous aider à obtenir un résultat de meilleure qualité.

La plupart des modèles sont conçus de sorte à s’adapter à un tracteur utilitaire. Vous n’aurez donc pas à vous dépenser. Tout ce que vous devez faire, c’est attacher la drague à l’engin. Celui-ci se chargera de la remorquer. N’hésitez pas à faire des passages successifs sur la surface de terre à tasser jusqu’à ce que cette dernière soit suffisamment nivelée. Une fois cela fait, vous pourrez réensemencées vos graines de gazon.

Aplanir le sol avec un balai trainant

Si vous recherchez une solution plus commode, sachez que vous pouvez aussi opter pour le balai trainant. Comme son nom l’indique, il ne s’agit pas d’un modèle classique. En effet, il possède la particularité d’égaliser les choses. Le résultat est assez impressionnant.

Avec ce dispositif, vous ne manquerez pas de tasser la terre même dans la boue. Contrairement aux outils traditionnels d’aplanissement de sol, il est aussi très facile à manier. Il vous suffit de l’apposer sur la partie de terre à aplanir et d’y exercer une pression. Qu’attendez-vous donc pour l’essayer ?

Se servir d’un baril ou d’un fût

Vous vous demandez si vous pouvez utiliser un baril ou un fût pour tasser votre pelouse ? La réponse est oui. En réalité, il s’agit d’équipements très lourds. Un modèle de 55 gallons par exemple pèse jusqu’à 300 kilogrammes. Appliquer une pareille charge sur votre sol favorisera à coup sûr son aplanissement. Si vous craignez pour l’impact que cela aura sur vos gazons, rassurez-vous.

Cette opération peut se réaliser aussi bien avant qu’après ensemencement. Si vous choisissez la seconde alternative, n’oubliez pas d’aérer la pelouse à la fin. Autrement, les herbes risquent de voir leur croissance. Bien évidemment, vous avez la possibilité de jouer sur la quantité d’eau contenue à l’intérieur pour obtenir le résultat que vous souhaitez. Ne lésinez donc pas à vous lancer.

Utiliser un tuyau d’eau

Si vous avez un tuyau d’eau à votre disposition, sachez que vous pouvez également vous en servir pour tasser le sol de votre jardin. Comme vous le savez sans doute, la terre n’est pas imperméable. Elle est poreuse. Étant donné que l’eau possède la capacité de remplir les pores, vous ne manquerez pas de constater un net changement si vous l’appliquez sur votre pelouse.

Soyez sans crainte. La procédure à adopter est très simple. D’abord, vous devez ratisser le sol de manière à le rendre lisse. N’hésitez pas à utiliser un râteau à balai. Par la suite, il faudra asperger le sol d’eau jusqu’à ce qu’elle commence à s’accumuler à la surface. N’y allez pas précipitamment.

Commencez avec un léger filet d’eau. Vous pourrez éventuellement l’augmenter un peu plus tard. L’étape suivante consiste à laisser les résidus d’eau s’infiltrer dans le sol. Vous devriez constater un certain tassement. Si ce n’est pas le cas, répétez l’opération autant de fois nécessaire. Enfin, appliquez un tamis naturel pour améliorer le rendu.