Pour profiter d’un confort adéquat dans son habitation, il est important de s’assurer d’une bonne aération de la résidence. Les grilles d’aération constituent alors les meilleurs alliés pour y arriver. Toutefois, si ce stimulateur d’air accompagne beaucoup d’habitations aujourd’hui, ils sont généralement mal orientés ce qui réduit considérablement leur efficacité. C’est pourquoi vous devez suivre les indications qui suivent afin de disposer votre grille de ventilation dans le meilleur sens.

Orientation d’une grille de ventilation : les préalables pour une disposition parfaite

Pour bien placer ses grilles de ventilation, il est surtout important de ne pas se précipiter. En effet, vous devez d’abord comprendre l’utilité du dispositif afin de savoir où le disposer et comment l’orienter pour obtenir un résultat satisfaisant.

À ce propos, la grille de ventilation est un équipement dont le but consiste à faire venir des courants d’air dans une résidence. Il constitue le parfait équipement pour résoudre également les problèmes récurrents d’humidité qui surviennent dans les habitations. En effet, c’est un dispositif capable de rejeter aussi les mauvaises odeurs de cuisine. De même, lorsqu’une grille de ventilation est installée idéalement, l’habitation est également en mesure d’évacuer correctement les différents gaz rejetés par les autres installations comme les chauffe-eau ou les matériels de cuisine.

En outre, retenez que l’installation d’une seule grille d’aération reste insuffisante pour une bonne aération. Dans les locaux parfaitement isolés, il est d’ailleurs recommandé de placer ces dispositifs à plusieurs endroits. En effet, cette précaution permet d’assécher l’atmosphère de toute la maison. Elle favorise aussi l’entrée de courant d’air susceptible de maintenir un cadre naturel et sain.

Quelle disposition pour sa grille d’aération ?

La grille de ventilation se compose généralement d’ailettes de différentes tailles. Sa configuration de fabrication peut donc varier selon le besoin. À titre illustratif, certains spécimens permettent de régler le débit d’air et bien évidemment l’orientation du système. D’autres concèdent la particularité d’être adaptés à des lieux spécifiques.

Ainsi, pour les salles de bains et les toilettes, il est conseillé d’opter pour une bouche d’extraction. En effet, ce type d’endroit est sujet à une constante humidité et une présence d’odeurs parfois insistante. Ces endroits de la résidence nécessitent donc un renouvellement d’air permanent.

Sur les fenêtres, les grilles d’extraction restent également plus efficaces. En outre, les bouches de ventilations quant à elles sont adéquates si vous souhaitez injecter de l’air chaud ambiant dans chaque pièce de la résidence. Elles sont personnalisées et donc plus efficaces lorsqu’elles équipent une unique pièce.

Quel sens donner à ses grilles de ventilation ?

Il existe une gamme variée de grilles de ventilation. Dans ces conditions, l’orientation des certains spécimens est conditionnée par leur configuration. Alors, pour les grilles de ventilation murales dotées de lamelles ou encore les grilles dites naturelles, deux options d’orientation sont envisageables.

Pour celles qui sont installées sur la partie inférieure d’une pièce, elles doivent avoir leurs lames orientées vers le sens du bas. Par contre, pour les grilles de ventilation disposées en hauteur, vous devez orienter leurs lames vers le haut. En effet, cette inclinaison permet d’éviter de recevoir directement des courants d’air froid. Dirigez donc les lames de vos grilles de ventilation hautes vers les plafonds. Celles de vos grilles de ventilation basses seront tournées quant à elles vers le sol.

Toutefois, les grilles de ventilation mécanique répartie appelée VMR doivent absolument rester tournées vers le plafond uniquement. C’est aussi le cas pour les VMC ou les ventilations mécaniques contrôlées.

Par ailleurs, la position des grilles de ventilation doit répondre à des objectifs précis. À titre illustratif, une installation en partie basse est idéale si vous souhaitez une aération adéquate d’une salle. Au contraire, si le but consiste à évacuer l’air chaud ou vicié (gaz, mauvaises odeurs, etc.), une pose en hauteur de l’équipement reste la meilleure option. En effet, l’air chaud ou humide s’accumule généralement en hauteur. C’est pourquoi l’endroit convenable pour installer les bouches d’extraction demeure le plafond ou la partie supérieure du mur.

La meilleure installation consiste donc à poser les grilles de ventilation d’air frais en bas pour aérer une pièce et les bouches d’extraction en hauteur pour la sortie des gaz.

Grille de ventilation : quelques indications pour obtenir un meilleur résultat

La taille du logement est un facteur important à prendre en compte pour garantir une aération optimale. Il est donc important de définir le nombre de dispositifs à placer en tenant compte de ce paramètre. Outre cette indication, évitez d’installer une grille de ventilation auprès d’une porte. En effet, pour un résultat excellent, il convient de placer l’équipement au côté opposé de la sortie. Cette logique doit aussi être respectée en ce qui concerne les fenêtres. En effet, une telle précaution favorise l’entrée de l’air extérieur sous la pression du vent dominant et la sortie de l’air pollué par l’autre côté concomitamment.

En outre, les grilles de ventilation sont disponibles sous plusieurs formes. Il convient donc de s’assurer de l’utilisation qui en sera faite avant tout achat. À titre illustratif, une VMR ou une VMC est plus efficace qu’une grille de ventilation classique pour les résidences qui montrent une isolation parfaite.

De même, une VMC à double flux démontre également une remarquable efficacité pour les opérations de réchauffement et de distribution d’air dans les pièces des résidences. Enfin, certains modèles dits hygroréglables sont aussi disponibles sur le marché. Ces derniers vous permettent de fixer la quantité d’air chaud que vous souhaitez évacuer en fonction de l’humidité ambiante.