L’année 2022 est marquée par l’avènement de diverses réformes relatives aux aides financières et à la rénovation énergétique. Le but est de faciliter l’accès aux aides financières pour les travaux de rénovation. Il existe diverses aides destinées à l’isolation des murs extérieurs en 2022.

Certains propriétaires hésitent à se lancer dans ce type de travaux à cause du manque de connaissances sur les aides et les modalités d’obtention. Pour avoir plus d’informations sur les aides pour l’isolation des murs extérieurs en 2022, lisez ceci !

Isoler ses murs par l’extérieur, quels sont les avantages ?

L’isolation de vos murs vous permet d’améliorer les performances thermiques et l’isolation acoustique de votre logement. Il vous permet de réduire votre consommation énergétique. Vous n’aurez plus besoin en hiver d’augmenter au maximum la température de votre chauffage. En été également, plus besoin de mettre votre climatisation à fond.

Votre logement aura également un air de neuf. Si vous avez en projet de louer ou de revendre votre maison, il prendra de la valeur.

Les aides pour l’isolation des murs extérieurs 2022, le récapitulatif

Il existe diverses aides pour l’isolation des murs extérieurs en 2022. Certaines sont destinées à des travaux spécifiques avec des conditions d’obtention particulières. D’autres sont cumulables entre elles.

MaPrimeRenov

MaPrimeRenov est une aide destinée à l’isolation des murs extérieurs. Elle est destinée à tous les ménages sans condition de ressources et à toutes les copropriétés. Pour être éligible à cette aide, le logement doit dater de 15 ans au moins et doit être la résidence principale du demandeur. De plus, les travaux doivent être engagés par un artisan certifié RGE.

Le montant de l’aide

L’aide est accordée sans condition de ressources, par contre le montant accordé varie en fonction de vos revenus et du coût écologique occasionné par les travaux. Le montant des aides est réparti selon 4 profils à savoir :

  • MaPrimeRenov bleue de 75 €/m2 pour les personnes dont le revenu annuel va jusqu’à 21 123 € en Ile-de-France et jusqu’à 125262 € pour celles qui vivent hors Ile-de-France ;

  • MaPrimeRenov jaune de 60 €/m2 pour les personnes qui ont un revenu annuel allant jusqu’à 25714 € en Ile-de –France et jusqu’à 19565 € pour les autres ;

  • MaPrimeRenov violette de 40 €/m2 pour celles qui ont un revenu annuel allant jusqu’à 38184 € en Ile-de-France et allant jusqu’à 29148 € hors Ile de France ;

  • MaPrimeRenov rose de 15€/m2 pour les personnes ayant un revenu annuel supérieur à 38 184 € en Ile-de-France et supérieur à 29 148 € en dehors de l’Ile-de-France

Le seuil du montant de l’aide est de 150 €/m2

Les démarches et modalités d’obtention

Pour avoir votre aide, vous devez vous rendre sur le site internet dédié. MaPrimeRevo peut être associé au certificat d’économie d’énergie, l’action au logement et les aides des collectivités locales.

En cumulant ces aides, vous pouvez obtenir vous pouvez faire jusqu’à 90 % d’économie sur le coût réel de vos travaux. Vos travaux seront également assujettis à une TVA réduite de 5,5%.

Eco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Il sert à financer les travaux de rénovation énergétique (isolation des murs extérieurs). Eco-PTZ n’est pas soumis aux conditions de ressources. Il faut que votre logement ait plus de 2 ans d’âge au moment des travaux pour bénéficier de cette aide. Les artisans doivent être certifiés RGE. Toute personne qui loue un logement ou qui est propriétaire peut faire la demande de l’aide éco-PTZ. Il est également disponible pour les copropriétés.

Les démarches et modalités pour en bénéficier

Pour profiter de cette aide, vous devez envoyer un formulaire entreprise et un formulaire emprunteur à une institution bancaire qui a signé une convention avec l’état. Vous devez maintenant rechercher l’entreprise RGE qui va réaliser les travaux. Après l’étude de votre logement, elle vous produira un descriptif des travaux où seront référencés les devis détaillés et l’ensemble des devis.

Les travaux doivent être finalisés dans un délai de 3 ans dès l’émission du crédit à taux zéro. Vous disposez d’une durée maximale de remboursement de 20 ans.

Le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE)

Il s’agit d’une disposition qui contraint les fournisseurs d’énergie à subventionner les travaux de rénovation énergétique. Il est proposé par un fournisseur d’énergie sous forme de prime, de virement bancaire, de chèque, de bon d’achat, etc.

Les conditions d’obtention

Les conditions sont les suivantes :

  • Le logement doit avoir 2 ans d’âge minimum ;

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE ;

  • L’isolant que vous utilisez pour les travaux doit être certifié ACERMI, faire l’objet d’un avis technique délivré par le CSTB ;

  • Votre isolant doit avoir une résistance thermique supérieure ou égale à 3.7m2 /KW

Le montant varie en fonction des types de travaux, des caractéristiques de votre logement et du gain d’énergie obtenue. Faites un petit comparatif avant de faire votre demande puisque les fournisseurs d’énergie proposent des montants différents.

Les démarches pour obtenir l’aide CEE

Pour avoir cette aide, vous devez déposer une demande avant la signature du devis pour les travaux. Confirmez votre engagement auprès du fournisseur d’énergie lorsqu’une offre vous intéresse.

Sélectionnez ensuite votre professionnel RGE et signez le devis établi. Pour obtenir votre aide, vous devez envoyer les pièces justificatives des travaux au fournisseur d’énergie. L’aide CEE peut être associée à l’éco-prêt à taux zéro et à l’aide MaPrimeRenov.

Les aides pour l’isolation des murs extérieurs 2022, que retenir ?

Il existe diverses aides pour réaliser vos travaux d’isolation des murs extérieurs. En fonction de votre revenu annuel, de l’âge de votre maison, vous pouvez obtenir un financement. Certaines aides sont même cumulables entre elles et vous permettent de faire un maximum d’économie.