L’araignée blanche, connue sous le nom d’araignée crabe, est une espèce fascinante et peu connue. Il est possible que ces étranges créatures se cachent discrètement dans votre jardin ou votre maison, car elles sont expertes en camouflage.

Ce qu'il faut retenir :

🦀 Capacités de camouflage Capacité à imiter l'environnement pour se cacher.
🌍 Habitat et distribution Présence dans diverses régions du globe, y compris les zones urbaines.
🕷️ Mode de déplacement Déplacement latéral similaire à celui d'un crabe.
🥚 Reproduction et cycle de vie Rituel unique de reproduction et développement des jeunes araignées.
🪲 Relation avec les humains Non menaçante pour les humains, peut être utile pour contrôler les insectes nuisibles.

Caractéristiques de l’araignée blanche

L’araignée blanche appartient à la famille des Thomisidae, qui regroupe principalement les araignées-crabes. Ces araignées tirent leur nom “crabe” de leurs pattes avant allongées et courbées vers l’avant, semblables aux pinces d’un crabe. En raison de cette ressemblance, on les trouve souvent immobiles avec leurs pattes étendues pour attraper leurs proies, imitant parfaitement un crabe affamé. Elles sont de petite taille, mesurant environ 5 à 10 mm de longueur.

Ces araignées ont un abdomen large et plat, une couleur claire (généralement blanc-gris), et une apparence veloutée due à la présence de poils fins. Certaines espèces ont de petits motifs sur leur dos, ce qui ajoute à leur aspect unique. Leurs huit yeux sont disposés en deux rangées, la rangée supérieure étant légèrement courbée et la rangée inférieure presque droite.

Capacités de camouflage

Leur couleur claire et leur apparence veloutée jouent un rôle crucial dans leurs capacités de camouflage, car elles peuvent imiter les fleurs blanches ou les autres éléments de leur environnement. L’araignée blanche peut changer légèrement de couleur pour mieux se fondre dans son environnement, le processus pouvant prendre plusieurs jours. Cette aptitude au camouflage aide ces araignées à échapper aux prédateurs et à chasser efficacement leurs proies.

Habitat et distribution

L’araignée blanche est répandue dans diverses régions du globe, notamment en Europe, aux États-Unis, en Asie et en Australie. Elles sont souvent trouvées dans des jardins, des forêts, des prairies, des champs et d’autres zones riches en plantes herbacées et arbustives. Dans les habitats urbains, on peut les trouver sur les balcons, les terrasses et les murs. Ils préfèrent les endroits où ils peuvent rester bien camouflés.

Comportement et alimentation

Les araignées blanches sont des chasseuses qui ne tissent pas de toile pour attraper leurs proies. Au lieu de cela, elles utilisent leur camouflage pour se cacher et saisir leurs proies lorsqu’elles passent à proximité. Les araignées-crabes ont une méthode unique de chasse appelée “la chasse à l’affût” qui consiste à attendre patiemment que leurs proies approchent avant de les saisir rapidement avec leurs longues pattes avant.

Leur alimentation se compose principalement d’insectes, notamment de mouches, de papillons, de sauterelles et d’abeilles. Les araignées blanches sont connues pour leur comportement agressif envers les autres araignées, qu’elles peuvent consommer si l’occasion se présente.

Mode de déplacement : La marche latérale

Un autre trait intéressant des araignées crabe est leur façon de se déplacer. Elles se déplacent en marchant latéralement comme un crabe, d’où leur nom commun. Cette méthode inhabituelle de déplacement leur permet de se déplacer rapidement et de surprendre efficacement leurs proies ou d’échapper à leurs prédateurs.

Reproduction et cycle de vie

La reproduction chez les araignées blanches implique un rituel unique effectué par le mâle pour attirer une partenaire. Le mâle tisse une petite toile et y dépose son sperme. Il prend un peu de ce sperme avec ses appendices spécialisés (les pédipalpes) et cherche une femelle. Une fois qu’il a trouvé une partenaire potentielle, il doit l’impressionner avec sa danse nuptiale. Cela peut inclure des caresses douces, des vibrations ou des mouvements rythmiques de ses pattes avant.

Si la femelle est réceptive, elle autorise le mâle à insérer ses pédipalpes chargés de sperme dans son épigyne (organe reproducteur féminin). Après l’accouplement, la femelle stocke le sperme dans une poche spéciale et pond plusieurs œufs quelques jours plus tard. Les œufs sont enveloppés dans un cocon de soie protecteur qui est fixé à des plantes ou d’autres structures.

Les jeunes araignées éclosent après environ deux semaines et passent par plusieurs stades de croissance avant d’atteindre la maturité sexuelle. La durée de vie d’une araignée blanche peut varier en fonction de facteurs tels que l’environnement, la disponibilité de la nourriture et les prédateurs. Certaines espèces peuvent vivre jusqu’à deux ans.

Relation avec les humains

Les araignées blanches ne représentent aucune menace réelle pour les humains. Bien qu’elles puissent mordre si elles se sentent menacées, leurs morsures ne causent pas de problèmes médicaux graves et sont souvent comparables à une piqûre de moustique. En fait, ces araignées peuvent être utiles car elles contribuent à réguler les populations d’insectes nuisibles.

Astuces pour éviter les rencontres indésirables

  • Garder les plantes bien taillées autour de votre maison pour éliminer les cachettes potentielles pour les araignées.
  • Maintenir une bonne hygiène dans la maison et le jardin pour décourager les insectes dont se nourrissent les araignées.
  • Porter des gants lors du jardinage pour éviter les morsures accidentelles.

L’araignée blanche est une espèce unique et intrigante qui mérite bien plus d’attention qu’elle n’en reçoit. Malgré leur apparence étrange et leur comportement parfois agressif, ces araignées jouent un rôle important dans les écosystèmes et peuvent être bénéfiques pour les humains en aidant à contrôler les populations de nuisibles. La prochaine fois que vous apercevrez une petite araignée crabe, prenez le temps de l’observer de plus près et admirez la beauté mystérieuse de ces créatures fascinantes.