Lorsque l’on souhaite placer de l’argent pour le faire fructifier, la solution de l’immobilier est probablement celle qui revient le plus (si l’on met de côté les livrets traditionnels). Chaque investisseur n’a pas nécessairement l’habitude et/ou les connaissances du comment (bien) investir dans l’immobilier locatif. C’est pourquoi, notre article du jour va tenter de faire le point sur les différentes façons d’investir. Présentations.

Ce qu'il faut retenir :

🏠 Création de patrimoine Investir dans l'immobilier locatif pour garantir l'avenir et celui de vos enfants.
💰 Revenu immobilier Créer un revenu immobilier immédiat avec un bon investissement.
📉 Réduction d'impôt Bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu, par exemple avec la loi Pinel.
🏆 Indépendance financière Enchainement d'investissements pour devenir financièrement indépendant.
🏘️ Location nue Facile au quotidien, bail valable au moins trois ans, rentabilité dès le premier mois.
🛋️ Location meublée Abattement de 50% sur les revenus locatifs, optimisation du placement.
🌙 Location à la nuitée Booster la rentabilité en proposant des nuits à la location, jusqu'à 150 € et plus.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif ?

Si votre situation financière le permet, trouver un bien particulièrement intéressant, comme les agences 4807 pourraient par exemple vous le trouver, vous permettra de profiter de plusieurs avantages :

  • Vous vous créez un patrimoine immobilier pouvant servir de garantie pour votre avenir, voire pour ceux de vos enfants.
  • Avec un bon investissement, vous pouvez vous créer un revenu immobilier immédiat, sans attendre 20 ou 25 ans.
  • Si vous êtes imposable à l’impôt sur le revenu, vous pourriez profiter d’une réduction sur ce dernier (par exemple, grâce à la loi Pinel).

Bien évidemment, la première marche est probablement la plus difficile : si vous parvenez à passer cette étape, vous pourriez enchainer les biens immobiliers et peut-être, devenir indépendant financièrement. Voyons quelles sont les solutions qui se présentent à vous.

Quelles sont les façons d’investir dans l’immobilier locatif ?

Pour cet article, nous avons fait en sorte de vous présenter les trois possibilités les plus populaires de l’investissement dans l’immobilier locatif. La plus connue d’entre elles est sans aucun doute la location nue. Vous pourriez bien être agréablement surpris par les possibilités de rentabilités des deux autres.

La location nue

Si vous faites le choix de la location nue, sachez que c’est certainement celle qui vous sera la plus facile au quotidien. Vous livrez au locataire un logement sans rien d’autre dedans que les murs. Ce dernier en prend possession et le meuble comme il le souhaite. Ce type de bien est loué de manière indéfinie, avec un bail valable au moins trois ans. Afin de bien rentabiliser un investissement dans une location nue, vous devez prendre en compte un élément : le loyer perçu doit être au moins aussi élevé que les charges dédiées à ce bien (crédit immobilier, assurance, travaux, impôts…). Grâce à cette petite règle que vous pouvez facilement vous fixer, vous gagnez de l’argent dès le premier mois de location ! Bien évidemment, le but est de trouver le logement idéal, et de faire vos calculs avant l’achat.

La location meublée

L’autre façon de faire, c’est de s’orienter vers une location meublée. Comme son nom l’indique, cette dernière concerne les biens immobiliers équipés d’un minimum de meubles et d’électroménagers. Si vous souhaitez vous lancer dans un tel projet, sachez que l’on trouve facilement la liste du nécessaire sur internet. Quoi qu’il en soit, la location meublée, aussi appelée LMNP (ou LMP si vous vous professionnalisez), dispose d’un avantage des plus pertinents en tant qu’investissement locatif : un abattement de 50% sur les revenus locatifs est automatiquement appliqué ! Concrètement, si vous louez un bien meublé à hauteur de 500 €, vous ne déclarez que 250 € auprès de l’administration fiscale. Résultat, votre revenu imposable est moindre et, mécaniquement, vous optimisez au mieux votre placement.

La location à la nuitée

La dernière solution est souvent peu utilisée par les propriétaire-investisseurs. Néanmoins, elle peut être celle qui vous rapporte le plus ! S’orienter vers une location courte durée (habituellement à la nuitée), c’est pouvoir booster la rentabilité de votre bien. Ce sont des biens immobiliers proposés aux touristes ou aux professionnels en déplacement. De multiples plateformes proposent leurs services : Airbnb, Booking ou même Leboncoin désormais.

Si votre logement est situé dans une zone touristique ou propice à la location courte durée (à proximité d’un stade de Ligue 1 par exemple), vous pourriez bien proposer des nuits à la location de 50 à 150 €, voire plus pour le très haut de gamme ! Bien évidemment, cela demande une petite organisation à mettre en place, notamment pour l’achat de meubles et de matériel de confort pour vos locataires et l’entretien ménager. Parfois, lorsque le temps ne peut pas être dégagé pour s’en occuper, les propriétaires font appel à un prestataire externe.