L’agrandissement ou l’extension de maison consiste à créer un nouvel espace en utilisant des ouvertures existantes ou créées à cet effet. Des rénovations et des aménagements peuvent aussi être effectués lors des travaux. L’objectif est de gagner de l’espace sans procéder à des changements visibles de l’extérieur. Zoom sur les travaux les plus délicats lors d’un agrandissement de maison.

Ce qu'il faut retenir :

  • Casser un mur porteur pour agrandir une pièce nécessite des procédures administratives et une étude préalable du projet, notamment dans les logements en copropriété.
  • Pour l'extension d'une maison individuelle, les travaux d'abattement doivent être déclarés au service de l'urbanisme, même si un mur de façade n'est pas concerné.
  • Une étude de sol peut être obligatoire selon les dimensions de l'extension, notamment si le terrain est exposé à des conditions climatiques extrêmes ou présente des signes de tassement.
  • L'installation électrique d'une extension doit être réalisée par un électricien qualifié, avec la possibilité de faire soi-même les raccordements électriques si on dispose des compétences nécessaires.
  • L'agrandissement de maison permet de valoriser le bien immobilier, d'obtenir une plus-value à la revente, de gagner des mètres carrés et d'améliorer la luminosité naturelle et les économies d'énergie.

Casser un mur porteur pour agrandir une pièce

Un mur porteur peut être démoli pour l’agrandissement d’une pièce. Néanmoins, ces travaux sont très délicats. En plus du respect de certaines procédures administratives, il est nécessaire de procéder à une étude préalable du projet.

Dans les logements en copropriété, casser un mur porteur pour agrandir une pièce requiert l’élaboration d’un dossier. Celui-ci doit comprendre les devis du maçon, de l’architecte, du bureau d’études techniques, mais aussi l’état des lieux contradictoire (s’il s’agit d’un mur porteur mitoyen). Il faudra par la suite soumettre le projet en assemblée générale. D’ailleurs, le site 123ouverture.fr fournit plus d’explications sur les travaux nécessaires pour l’extension de maison.

Pour les maisons individuelles, les travaux d’abattement doivent être déclarés au service de l’urbanisme. Cette formalité est obligatoire même si l’un des murs de façade n’est pas concerné.

Vérifier les fondations du sol pour l’extension

L’étude de sol est une analyse technique visant à déterminer les propriétés mécaniques du sol. Elle permet de connaître la nature, la structure et l’histoire géologique du sol. Le modèle géomécanique du sol sera défini grâce à des échantillons prélevés par des techniciens sur le terrain.

extension maison

Dans le cadre de l’agrandissement de maison, cette étude peut être obligatoire selon les dimensions de l’extension. Pour les projets d’une surface inférieure à 20 m², comme un garage ou une véranda, l’étude n’est pas une obligation. Selon votre situation géographique, elle peut être recommandée.

C’est le cas si le terrain est exposé à de fortes pluies ou de fortes chaleurs susceptibles d’entraîner un retrait ou un gonflement des argiles. Si le logement présente des signes de tassement dû à une pression différentielle ou se trouve à proximité d’un cours d’eau, l’étude du sol sera utile. Nous vous conseillons de faire appel à une société spécialisée ou à un bureau d’étude géotechnique.

Le câblage électrique d’un agrandissement de maison

Une extension dont l’installation électrique est inadéquate présente des risques. En vue de l’installation de câbles électriques dans une extension, les travaux électriques doivent être chiffrés. Par conséquent, vous devez faire appel à un électricien qualifié. Si vous disposez du savoir-faire nécessaire, vous pouvez réaliser vous-même les raccordements électriques et faire des économies.

Un tableau électrique secondaire sera nécessaire et devra être équipé (disjoncteur divisionnaire, câble, etc.). Vous pouvez aussi vous procurer un tableau électrique secondaire pré-équipé. Ce dispositif servira à relier l’ensemble du circuit d’alimentation électrique au tableau de distribution principal du logement. Pour l’installation de l’électricité dans l’extension, il faut un raccordement à un compteur Enedis EDF 500 mA en amont du tableau de distribution principal. L’alimentation du logement doit être coupée pour l’installation, d’où l’importance de solliciter les services d’un électricien.

L’agrandissement de maison est un projet qui présente de nombreux avantages. Il permet de mieux valoriser votre bien immobilier et d’obtenir une grande plus-value à la revente. Aussi, le fait de gagner des mètres carrés vous aide à réaménager votre intérieur selon vos préférences afin qu’il soit plus fonctionnel. Les extensions apportent plus de lumière afin que vous puissiez pleinement profiter de la luminosité naturelle et réaliser des économies d’énergie.