Vous avez un projet de rénovation en cours de déroulement ? Vous souhaitez en profiter pour redonner du charme à votre cuisine ? Au regard de l’utilité du plan de travail, il est essentiel que vous lui accordiez une attention particulière.

Son matériau ne doit pas être choisi à la légère. Autrement, il risque de vite perdre son charme. Le granit constitue l’une des meilleures alternatives qui s’offrent à vous. Voici tout ce que vous devez savoir sur les plans de travail en granit.

Le granit : qu’est-ce que c’est ?

Le granit est une pierre naturelle. C’est une roche imperméable et magmatique. Il est issu de la cristallisation et de la solidification d’un magma liquide remontant à la surface terrestre après des millénaires. Sa densité est de 2,7 et il pèse approximativement 90 kg par m2. Ce matériau peut présenter plusieurs couleurs. Chacune de ces dernières donne naissance à une variété de granit. C’est ainsi que l’on distingue :

  • le granit rose ;

  • le modèle rouge ;

  • le granite anthracite ;

  • la pierre bleue ;

  • le granite gris ;

  • la variante blanche.

Hormis les couleurs, il possède une multitude de motifs. Cela est notamment dû à sa composition minérale. En effet, le granit est principalement composé de feldspath et de quartz. En dehors de ces éléments, il peut également contenir des amphiboles, du mica, et bien d’autres minéraux. Tout cela lui confère un aspect attrayant et unique. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est très souvent utilisé dans les constructions haut de gamme.

Les atouts d’un plan de travail en granit

Entièrement sanitaires, les plans de travail en granit donnent de la valeur à votre maison. Ils nécessitent peu d’entretien et peuvent être installés n’importe où. Vous pourrez vous procurer diverses variétés en fonction de votre budget. Ces comptoirs présentent de nombreux autres avantages qui les rendent incontournables.

Le caractère naturel

Comme mentionné plus haut, le granit est une pierre 100% naturelle. Il confère cette caractéristique à la surface de travail. À cela vient s’ajouter le fait qu’aucun additif ou résine synthétique n’entre dans la composition de ce dispositif. C’est pourtant souvent le cas avec d’autres matériaux, comme le stratifié ou le quartz.

La résistance à la chaleur

En plus d’être naturel, le plan de travail en granit est extrêmement pratique. Sa résistance et sa durabilité dépassent de loin celles des modèles en quartz et en marbre. En effet, vous pouvez déposer une casserole ou une marmite chauffée jusqu’à 650°C sur un comptoir en granit sans craindre le moindre dommage collatéral.

Cela n’aurait pas été possible avec les autres matériaux. Le quartz par exemple ne supporte au maximum qu’une température de 150°C. Il est tout de même conseillé d’utiliser des supports protecteurs entre les ustensiles de cuisine chauds et votre plan de travail en granit.

La résistance aux tâches

Avec les comptoirs en granit, vous n’aurez plus à vous inquiéter que du vin, de la sauce, du jus, du vinaigre ou tout autre produit tâchant se renverse sur votre paillasse. Lorsqu’il est correctement scellé, on pourrait presque dire qu’il est à l’épreuve des tâches. Gardez cependant à l’esprit que vous ne devez pas tarder avant d’essuyer les déversements surtout s’il s’agit d’acide. Dans le cas contraire, ce dernier risque de dégrader le joint.

La résistance aux rayures

Les plans de travail en granit sont aussi étonnamment résistants aux rayures. À la cuisine, on utilise régulièrement des couteaux et plusieurs autres ustensiles tranchants. Ces accessoires entrent très souvent en contact avec sa surface. Heureusement, les plans de travail en granit ne se rayent pas. Ils sont bien plus résistants que la plupart des autres matériaux. Vous n’avez donc pas le moindre souci à vous faire.

Les limites d’une surface de travail en granit

Si les comptoirs en granit présentent plusieurs avantages, ils possèdent aussi leurs limites. En voici quelques-unes.

La nécessité de scellement régulier

De façon naturelle, le granit est une roche poreuse. De ce fait, il doit être scellé. Les ingénieurs bâtiment appliquent souvent un enduit de scellement sur les plans de travail en granit avant de les installer. Après une période de 10 ans environ, son effet s’estompe.

Lorsque c’est le cas, le granit commence à absorber les liquides à sa surface. Vous pouvez quand même l’appliquer vous-même en suivant les instructions laissées par le fabricant du scellant ou en recourant à des tutos en ligne.

La tendance à la fissuration et à la décoloration

Les matériaux de plans de travail présentent pour la plupart des risques de fissuration. Le granit ne fait pas exception à la règle. Évitez donc de traîner des ustensiles de cuisine lourds sur un comptoir en granit comme sur tout autre d’ailleurs. Autrement, votre surface de travail pourrait se fissurer.

Prêtez aussi une attention singulière aux bords du comptoir en granit et particulièrement aux alentours de la découpe de l’évier. Cela pourrait vous aider à réduire les risques de fissures. Comme si cela ne suffisait pas, sachez que le plan de travail en granit peut se décolorer avec le temps surtout en cas d’exposition directe à la lumière du soleil. C’est d’ailleurs le cas de toute roche naturelle.

Que retenir ?

Si vous désirez un comptoir naturel, orignal, esthétique, durable et nécessitant peu d’entretien, le plan de travail en granit est celui pour lequel vous devez opter. Il possède tout ce qu’il faut pour vous plaire. Sachez toutefois qu’il présente quelques inconvénients. Il se fissure et se décolore rapidement. Vous devez également envisager de le sceller périodiquement.