Pour fixer des objets lourds, les chevilles peuvent se révéler inefficaces. Dans ce cas, vous devez faire un scellement chimique. Le procédé est simple et peut varier en fonction du type de matériau. Vous n’avez pas besoin d’être un génie du bricolage pour réaliser un scellement chimique. Nous vous indiquons la marche à suivre pour le faire.

Le scellement chimique, à quoi ça sert ?

Le scellement chimique est une technique qui consiste à remplir un perçage à l’aide d’une résine pour maintenir une fixation dans le matériau support. Il permet de fixer un objet lourd dans une cloison ou arranger des joints tendres entre des briques ou des pierres.

Le scellement chimique ne sera pas le même pour une paroi creuse ou une paroi pleine. Par contre, le principe en lui-même reste identique. Il vise à injecter de la résine bio-composante dans le trou de la fixation. On utilise cette technique lorsque les chevilles n’arrivent plus à retenir le poids de l’objet.

On l’utilise pour fixer les gonds de portail, les chaudières murales, les systèmes de climatisation, etc. Le kit de scellement chimique est composé d’un mélangeur, d’un tamis, d’un embout et d’une cartouche.

La méthode d’injection dépend du type de mur, qu’il soit creux ou plein. Le kit à utiliser varie en fonction de l’objet à fixer (store banne, chauffe-eau, etc.), le poids et la destination (extérieur ou intérieur, milieu humide).

Quels sont les avantages que vous confère le scellement chimique ?

Le scellement chimique vous confère moult avantages.

Du point de vue de la résistance

Il permet de combler le trou et donne de la résistance au matériau support sans occasionner d’entrave supplémentaire à l’inverse d’une cheville mécanique.

Sa puissance

Il permet de fixer solidement les charges lourdes et offre une bonne résistance.

Sa polyvalence

Il peut se poser sur plusieurs types de supports : brique, béton, parpaing, enrobé, etc.

Scellement chimique, quelles sont les solutions que vous avez ?

Pour réaliser votre scellement chimique, vous pouvez choisir :

  • Une cartouche de scellement chimique pour matériau creux tout en veillant à ce qu’elle corresponde à l’utilisation et à votre destination de fixation ;

  • Un kit de scellement chimique pour une utilisation spécifique. Il contient l’appareil en fonction de l’environnement et du poids, le tamis, l’embout, la cartouche et le mélangeur.

Dans le cas où les matériaux sont durs et pleins, vous pouvez opter pour des chevilles en nylon à expansion ou des chevilles d’ancrage métallique.

Comment percer votre mur pour réaliser un scellement chimique ?

Vous pouvez rencontrer deux cas de figure.

La fixation simple pour mur plein

Dans ce cas, il faut effectuer un scellement chimique pour matériau plein. À l’aide de votre perceuse, vous devez monter un foret au diamètre adapté. Laissez-vous guider par les indications du fabricant mentionnées sur l’emballage. Par la suite, enclenchez la percussion. Vous devez à présent percer lentement ensuite accélérer lorsque votre foret pénètre le matériau. Pensez à ajouter 1 cm à la longueur du trou en fonction de la longueur de la tige filetée.

Vous devez ensuite retirer les particules encombrantes grâce à une pompe à vélo ou à l’aide d’un écouvillon à bouteille. Aucun objet ne doit empêcher la pénétration de la fixation. Vous pouvez aussi nettoyer le trou en profondeur grâce à la soufflette qui est parfois disponible dans le kit. Un aspirateur ou un sèche-cheveux fera également l’affaire et vous aidera à dépoussiérer au maximum.

Pour les matériaux creux

Dans le cas où il s’agit d’une brique creuse, d’un parpaing creux ou du bloc béton creux, il faudra faire un scellement chimique pour matériau creux.

Vous devez d’abord monter le foret sur votre perceuse et choisir le diamètre adéquat. Veillez surtout à ne pas enclencher la percussion. Percez maintenant le matériau puis ajouter 1 cm à la taille de votre cheville. Retirez toutes les parties fragiles et dépoussiérez à l’aide d’un écouvillon à bouteille.

Comment réaliser votre scellement chimique ?

Dans le matériau plein

Pour réaliser le scellement chimique d’un matériau plein, vous avez besoin de la canule de la cartouche. Vous devez injecter la résine à partir du fond du trou. Remplissez-le aux 2/3 puis reculez d’une graduation sur la cartouche.

Positionnez immédiatement la tige filetée dans le trou. Tenez-la fermement dans l’axe en faisant tourner de la gauche vers la droite. Ajustez la tige si nécessaire. Elle doit être bien positionnée et dès que la durée de durcissement est atteinte, vous devez fixer l’objet.

Pour mélanger la résine à deux composants, utilisez le tube à l’aide d’une cartouche coaxiale ou d’une cartouche côte à côte.

Dans le matériau creux

Pour réaliser un scellement chimique dans un matériau creux, vous devez commencer par introduire le tamis jusqu’à la collerette. Procédez ensuite à l’injection de la résine en commençant par le fond du trou et en reculant. Graduez à chaque fois et remplissez le tamis.

Ensuite, tournez doucement la tige filetée vers la droite pour l’insérer dans le tamis. Ajustez-la si nécessaire. Fixez maintenant l’objet dès que le temps de mise sous charge est atteint. Il faut attendre 24 heures pour avoir un durcissement total.

Scellement chimique, respecter scrupuleusement le temps de séchage

Le temps de séchage équivaut à la durée de durcissement. Il faut le respecter pour réussir votre scellement chimique. Suivez les indications du fabricant qui sont renseignées sur l’emballage.

Le temps de séchage peut varier en fonction de la température de la pièce, du taux d’humidité et du type de produit.